Accueil >>
HOME
26/05/2017
TQCM : La preuve par trois !
L’équipe de France a enchaîné vendredi un troisième succès consécutif en trois sets lors du Tournoi de qualification au Championnat du monde face à la Turquie (25-21, 25-18, 25-17). Elle affrontera samedi la modeste équipe d’Azerbaïdjan avant sans doute une finale dimanche contre l'Allemagne.
La belle machine fonctionne toujours à plein régime ! Après avoir étrillé l’Islande mercredi et l’Ukraine jeudi, l’équipe de France a poursuivi son parcours sans-faute vendredi au Palais des Sports de Gerland en dominant une formation turque, 15e nation européenne et 24e mondiale, qu’on présentait comme le premier vrai obstacle sur sa route vers l’Italie et la Bulgarie, théâtre du Championnat du monde 2018.

Comme la veille face à l’Ukraine, le premier set a longtemps été serré (18-18), mais comme la veille, les Bleus, en rouge pour l’occasion, ont su faire la différence dans le money-time, grâce notamment à une grosse série au service d’un Kevin Le Roux qui monte lentement et sûrement en puissance (10 points, 7/8 en attaque) et à une efficacité offensive qui a fait plaisir au sélectionneur Laurent Tillie (80% dans la première manche, 63% sur le match). Trévor Clevenot, d’une précision chirurgicale (9 points en tout, à 9/13), donne alors une première balle de set à la France, la seconde, sur un service turc dans le filet, est la bonne (25-21).

Gerland savoure, d’autant plus que dans la deuxième manche, les partenaires d’un Nicolas Le Goff, lui aussi impérial (7 points), se détachent après leur premier bloc du match signé Julien Lyneel (10-7) qui enchaîne avec son premier ace (il en inscrira 2 sur ses 9 points), tandis que Le Roux, après un rallye, régale les Lyonnais en alignant deux points de suite (14-8). La formation de Josko Milenovski ne trouve pas la solution et lâche prise après un bloc signé Stephen Boyer, rentré pour ça, et une ultime faute adverse (25-18).

Ngapeth a joué

Et l’étreinte tricolore ne se relâche pas, Le Roux, Clevenot, Rossard, Lyneel et le surpuissant Boyer enchaînant de plus belle (10-5) face à des Turcs de plus en plus résignés. Le score acquis, Laurent Tillie, pour faire monter la température mais surtout pour lui redonner du rythme, offre sa première entrée en jeu du tournoi à Earvin Ngapeth, ce qui déclenche des cris d’hystérie dans un Palais des Sports conquis. "C'était important  qu'il revienne sur le terrain, j'aurais voulu le faire jouer un peu longtemps mais on a commencé à faire les points trop vite", dira Laurent Tillie après le match.
 

C'est finalement Boyer qui se met en vedette dans cette fin de partie en offrant la première balle de match à son équipe, et comme lors des deux sets précédents, c'est un service faute turc qui met un terme aux débats (25-17). Mission accomplie donc pour l’équipe de France qui voit se profiler la finale annoncée de ce TQCM dimanche contre l’Allemagne, elle aussi auteure d’un parcours sans faute sans perdre de set depuis son entrée dans la compétition. Avant cela, il faudra tout de même dominer l’Azerbaïdjan samedi (battue 0-3 lors de ses trois matchs), mais vu le niveau encore affiché par les hommes de Laurent Tillie vendredi, on les voit mal se faire surprendre…

Les réactions :

Laurent Tillie (sélectionneur de l’équipe de France) :
 "La montée en puissance continue, c’était un match un peu différent d’hier (de jeudi contre l’Ukraine, ndlr) avec une très bonne équipe de Turquie qui a très bien réceptionné sur nos bons services. Et quand ils étaient en situation difficile, on n’a pas réussi à les bloquer, donc contrairement au score, c’était un match assez équilibré, mais on a été très très forts à l’attaque. Contre l’Azerbaïdjan samedi, il faudra encore gagner, on savait qu’il y aurait cinq victoires à aller chercher ici. Ça semble a priori normal de faire un peu de turn-over pour être en meilleure condition dimanche contre l’Allemagne."

Earvin Ngapeth (réceptionneur-attaquant de l’équipe de France) : "C’était prévu que je rentre, le coach m’avait dit que vers la fin du match, si tout se passait bien, il me donnerait un peu de temps de jeu pour récupérer un peu de rythme. Samedi, on va sans doute pouvoir faire jouer ceux qui ont eu moins de temps de jeu, ça va faire du bien à tout le monde. On se prépare pour ce dernier match contre l’Allemagne, on les connaît bien, c’est une équipe très physique, il faudra être patients, utiliser beaucoup notre jeu à la française en étant solides en réception et au service."

Trévor Clevenot (réceptionneur-attaquant de l’équipe de France) : "Nous avons bien joué, il y a toujours une petite mise en route un peu compliquée, mais on a su ensuite bien faire le job en étant bien agressifs et on a réussi à les étouffer. Il y a tellement une bonne ambiance dans ce groupe que c’est facile d’arriver en confiance et de trouver ses marques sur le terrain. Maintenant, il va falloir bien faire le boulot samedi contre une équipe plus faible, avant de préparer le match contre l’Allemagne qui sera a priori la finale."

 
EQUIPES PARTICIPANTES
 

 

Allemagne, Azerbaïdjan, France, Islande, Turquie, Ukraine

LIEU


Palais des Sports de Gerland - LYON
 

 
PROGRAMME DES MATCHS
 

 


Mercredi 24 mai :
15h00 : Turquie-Azerbaïdjan 3-0 (25-21, 25-21, 25-13)
17h30 :  Allemagne-Ukraine 3-0 (25-16, 25-20, 25-19)
20h30 : Islande-France 0-3 (8-25, 8-25, 14-25)
>
La feuille de match

Jeudi 25 mai :
15h00 : Azerbaïdjan-Allemagne 0-3 (27-29, 18-25, 18-25)
17h30 : Islande-Turquie 0-3 (18-25, 23-25, 17-25)
20h30 : France-Ukraine 3-0 (25-20, 25-8, 25-15)
>
La feuille de match


Vendredi 26 mai :
15h00 : Allemagne-Islande 3-0 (25-12, 25-12, 25-14)
17h30 : Ukraine-Azerbaïdjan 3-0 (25-13, 25-23, 25-20)
20h30 : Turquie-France 0-3 (21-25, 18-25, 17-25)
> La feuille de match


Samedi 27 mai :
15h00 :  Islande-Ukraine
17h30 :  France-Azerbaïdjan
20h30 : Turquie-Allemagne

Dimanche 28 mai :
15h00 : Azerbaïdjan-Islande
17h30 : Ukraine-Turquie
20h30 : Allemagne-France


 


 

 
INFOS UTILES 
 


>> Site officiel de la compétition

 #FIVBMensWCH

 

 

 
PALMARES CHAMPIONNAT DU MONDE 
 

 


2014 : 4ème
2010 : 11ème

 

 

2006 : 6ème
2002 : 3ème

 

 

 
BILLETTERIE 
 

 
> Accédez à la billetterie en ligne

> Téléchargez les CGV

 

 
PRESSE
 


> Dossier de Presse

> Accréditation Presse
 
 

 
LE GROUPE FRANCE
 

2 - GREBENNIKOV Jénia - Libero - 13/08/90 - A.S VOLLEY LUBE SRL (ITA)
5 - CLEVENOT Trévor - Récep/Attaquant - 28/06/94 - PIACENZA BIANCOROSSO VOLLEY (ITA)
6 - TONIUTTI Benjamin - Passeur - 30/10/89 - ZAKSA KEDZIERZYN-KOZLE (POL)
8 - LYNEEL Julien - Récep/Attaquant - 15/04/90 - GS PORTO ROBUR RAVENNA (ITA)
9 - NGAPETH Earvin - Récep/Attaquant - 12/02/91 - MODENA VOLLEY (ITA)
10 - LE ROUX Kévin - Central - 11/05/89 - MODENA VOLLEY (ITA)
11 - BRIZARD Antoine - Passeur - 15/06/94 T.O.A.C. T.U.C. VB (FRA)
12 - BOYER Stephen - Pointu - 10/04/96 - CHAUMONT VB 52 (FRA)
14 - LE GOFF Nicolas - Central - 15/02/92 - ISTANBUL BBSK (TUR)
16 - BULTOR Daryl - Central - 17/11/95 - MONTPELLIER VUC (FRA)
17 - QUESQUE Guillaume
- Récep/Attaquant - 29/04/89 - FENERBAHCE SK (TUR)
18 - ROSSARD Thibault - Récep/Attaquant - 28/08/93 - RESOVIA RZESZOW (POL)
20 - ROSSARD Nicolas - Libero - 23/05/90 T.O.A.C. T.U.C. VB (FRA)
21 - CHINENYEZE Barthelemy - Central - 28/02/98 T.O.A.C. T.U.C. VB(FRA)