Accueil >>
HOME
03/07/2017
Final Six : Les Bleus en mission
Vainqueurs de la Ligue Mondiale en 2015, médaillés de bronze il y a un an, les joueurs de l’équipe de France, auteurs d’une phase de poules quasi-parfaite, abordent le Final Six de Curitiba avec l’ambition de décrocher un nouveau podium.
Les images sont encore bien ancrées dans leur tête : il y a deux ans, les Bleus de Laurent Tillie avaient offert au volley français le premier titre de son histoire. Alors qu’ils avaient abordé cette Ligue Mondiale à l’échelon inférieur, dans le Groupe 2, les Bleus remportaient la Ligue Mondiale à Rio sur les terres du grand favori et détenteur du record de victoires (neuf) dans la compétition, le Brésil. Un exploit majuscule que les acteurs de l’époque évoquent encore aujourd’hui avec des étoiles dans les yeux: "C’était une victoire un peu inattendue ! On arrivait de nulle part, se souvient le capitaine Benjamin Toniutti. On ne sait même pas comment on arrive à gagner le premier match contre le Brésil. On avait fait 30 heures de voyage deux jours avant on avait encore le décalage horaire dans les pattes". Avec un set arraché d’extrême justesse aux Etats-Unis synonyme de qualification pour les demi-finales face à la Pologne (3-2), le scénario de rêve s’achèvera sur un triomphe face à la Serbie en finale (3-0).

Deux ans plus tard et pour la troisième fois de suite, ce qui ne lui était jamais arrivé, la France dispute de nouveau le Final Six au Brésil, dans le cadre inhabituel de l’Arena da Baixada, le stade de football de Curitiba, (qui a accueilli des matchs de la Coupe du monde 2014).
Mais avec cette fois un tout autre statut : car si les hommes de Laurent Tillie sont passés à côté de leur objectif olympique il y a un an, ils ont depuis leur triomphe de Rio en 2015 confirmé leur rang dans la hiérarchie mondiale. D’abord en décrochant le titre de champion d’Europe en octobre 2015, ensuite en enchaînant en 2016 qualification aux JO et médaille de bronze sur la Ligue Mondiale 2016. Ils réalisent, enfin, un début de saison 2017 tonitruant, avec une qualification directe pour le Championnat du monde 2018 (5 victoires 3 sets à 0) et le meilleur parcours des douze équipes du Groupe 1 engagées sur la phase de poules de la Ligue Mondiale (8 victoires, 1 défaite).

Le tout avec un effectif assez profondément renouvelé du fait des retraites et blessures. En l’absence d’Earvin Ngapeth, ménagé pour une blessure aux abdominaux, mais de retour à Curitiba, ou de Kevin Tillie, ce début de saison a confirmé la montée en puissance de Trévor Clevenot et Thibault Rossard mais également le retour en force d’un Julien Lyneel débarrassé de ses soucis physiques. Enfin, les Bleus peuvent compter sur la révélation Stephen Boyer (meilleur marqueur de la phase de poule) pour ce Final 6 où l’équipe de France s’affiche du coup comme une prétendante au podium, voire à la victoire. "Nous ne sommes pas rassasiés, confirme Benjamin Toniutti. On veut tout donner pour ramener encore une médaille au volley français."

Etats-Unis et Serbie au programme


Pour cela, il va d’abord falloir s’extraire d’une poule de trois composée des Etats-Unis, que les Bleus ont récemment battus à Pau (3-1), et de la Serbie, finaliste de la Ligue Mondiale en 2015 et victorieuse en 2016. Les deux premiers de la poule se qualifient pour les demi-finales. Les principaux dangers de ces deux équipes ? "Pour les Etats-Unis, c’est surtout le passeur Christenson qui fait la différence, répond Paolo Perrone, le scout italien des Bleus. C’est lui qui fait jouer le pointu Patch, les récep/attaquants Sander ou Defalco, il a en plus un très bon service. Quant à la Serbie, elle a de grandes individualités, notamment deux centraux énormes, Lisinac et Podrascanin. Mais elle a d'autres grands joueurs comme Atanasijevic, Ivovic, Petric et Kovacevic."

Bref, avec les stars du Brésil - champion olympique en titre, la Russie et le Canada de Stéphane Antiga, ce Final Six réunit ce qui se fait de mieux actuellement sur la planète volley. Pas de quoi cependant intimider une équipe de France qui, en quelques années, a réussi à battre tous ces prestigieux adversaires, faisant dire à Earvin Ngapeth : "On n’a peur de personne, on y va tête baissée." Le Final 6 se jouera en 2 poules de 3 et les deux meilleures équipes se qualifieront pour les demi-finales.

Le Goupe de la France (Groupe 1) :
Le Groupe 1 reste à 12 équipes : 11 qui avaient participé en 2016 (Argentine, Belgique, Brésil, Bulgarie, Etats-Unis, France, Iran, Italie, Pologne, Russie, Serbie) et le vainqueur 2016 du Groupe 2, le Canada
  
 
FINAL 6


POULE J1 : Brésil, Russie, Canada
POULE K1 : France, Serbie, Etats-Unis

heures françaises

MARDI 4 JUILLET
20:05 BRESIL / CANADA
22:40 FRANCE / ETATS-UNIS

MERCREDI 5 JUILLET
20:05 RUSSIE / CANADA
22:40 SERBIE / ETATS-UNIS

JEUDI 6 JUILLET
20:05 BRESIL / RUSSIE
22:40 FRANCE / SERBIE

DEMI-FINALES
VENDREDI 7 JUILLET
20:05 1J - 2K
22:40 1K - 2J


FINALE
DIMANCHE 9 JUILLET
Place 3/4 : 01:00 heures françaises

Finale : 04h05 heures françaises`

GROUPE 1 - RESULTATS

 
1er week-end - 2 au 4 juin

 

POULE C1 - en RUSSIE (Kazan)
France, Russie, Bulgarie, Argentine


VENDREDI 2 JUIN
15h10 : FRANCE / BULGARIE 3/0 25-23 25-15 25-22
> stats
> photos

18h10 : RUSSIE / ARGENTINE 3/0 25-17 25-18 25-19


SAMEDI 3 JUIN 
15h10 : BULGARIE / ARGENTINE 2-3 (23-25 25-23 25-20 21-25 12-15)
18h10 : RUSSIE / FRANCE 1-3 (13-25 20-25 25-22 21-25)
> stats
> photos

DIMANCHE 4 JUIN
15h10 : ARGENTINE / FRANCE 0-3 (17-25, 25-27, 22-25)
18h10 : RUSSIE / BULGARIE 2-3 (21-25, 25-15, 22-25, 25-27, 13-15)

__________________________________


2ème week-end - 9 au 11 juin
 

 

POULE F1 en FRANCE
Etats-Unis, France, Italie, Russie


VENDREDI 9 JUIN
17h30 : ITALIE / ETATS-UNIS 0-3 (22-25, 23-25, 23-25)
20h30 FRANCE / RUSSIE 3-1 (25-12, 22-25, 25-21, 25-17)
> stats


SAMEDI 10 JUIN
17h30 ETATS-UNIS / RUSSIE 3-0 (25-20, 25-22, 25-22)
20h30 FRANCE / ITALIE 3-1 (21-25, 25-21, 25-21, 26-24)
> stats

DIMANCHE 11 JUIN
15h30 ITALIE / RUSSIE
18h30 FRANCE / ETATS-UNIS

__________________________________

3ème week-end - 16 au 18 juin

POULE I1 en BELGIQUE (Anvers)
Belgique, Canada, France, Italie


VENDREDI 16 JUIN

17h10 ITALIE / FRANCE 3-2

20-25, 25-21, 24-26, 25-20, 16-14
>>Photos 
 >>Stats

20h10 BELGIQUE / CANADA 2-3

23-25, 13-25, 26-24, 25-22, 10-15


SAMEDI 17JUIN

17h10 FRANCE / CANADA 3-0

25-16, 25-15, 25-21

>> Photos 
 >> Stats

20h10 ITALIE / BELGIQUE 1-3

22-25, 24-26, 27-25, 16-25


DIMANCHE 18 JUIN
13h00 CANADA / ITALIE 3-1
20-25, 25-22, 25-14, 25-22

16h00 BELGIQUE / FRANCE 0-3

21-25, 16-25, 16-25

 

>> Photos  
>> Stats


PROGRAMME DE DIFFUSION



Mardi 4 Juillet - beIN 3
- 19h15 : Plateau présentation soirée [B.Bernard - R.Redwitz / Invités : Franck Lafitte & Jonas Aguenier]
- 19h55 (TO à 20h05) : Match Brésil - Canada [F.Martin & F.Granvorka]
- Fin Match : Continuité débrief, format FRA-USA W2 Pau puis avant-match
- 22h30 (TO à 22h40) : Match France - USA [F.Martin & F.Granvorka]
- Fin Match : Plateau débrief
_________________________________________________

Mercredi 5 Juillet - beIN 3 
- 20h05 : Match Russie - Canada [B.Bernard & R.Redwitz]
- 22h40 : Match Serbie - USA [B.Bernard & F.Granvorka]

_________________________________________________

Jeudi 6 Juillet - beIN 3
- 19h15 : Plateau présentation soirée [B.Bernard - R.Redwitz / Invités : Swan Ngapeth & Jonas Aguenier]
- 19h55 (TO à 20h05) : Match Brésil - Russie [F.Martin & F.Granvorka]
- Fin Match : Continuité débrief, format FRA-USA 04/07 puis avant-match
- 22h30 (TO à 22h40) : Match France - Serbie [F.Martin & F.Granvorka]
- Fin Match : Plateau débrief

 

 

 

 PRESSE



> S'accréditer 

> Dossier de Presse (MAJ 3 juillet) 
              

INFOS UTILES 



>> Site officiel de la compétition

 @FIVBWorldLeague #FIVBWorldLeague

 

LE GROUPE FRANCE 

 

2 - GREBENNIKOV Jénia - Libero - 13/08/90 - A.S VOLLEY LUBE SRL (ITA)
5 - CLEVENOT Trévor - Récep/Attaquant - 28/06/94 - PIACENZA BIANCOROSSO VOLLEY (ITA)
6 - TONIUTTI Benjamin - Passeur - 30/10/89 - ZAKSA KEDZIERZYN-KOZLE (POL)
8 - LYNEEL Julien - Récep/Attaquant - 15/04/90 - GS PORTO ROBUR RAVENNA (ITA)
9 - NGAPETH Earvin - Récep/Attaquant - 12/02/91 - MODENA VOLLEY (ITA)
10 - LE ROUX Kévin - Central - 11/05/89 - MODENA VOLLEY (ITA)
11 - BRIZARD Antoine - Passeur - 22/05/94 T.O.A.C. T.U.C. VB (FRA)
12 - BOYER Stephen - Pointu - 10/04/96 - CHAUMONT VB 52 (FRA)
14 - LE GOFF Nicolas - Central - 15/02/92 - ISTANBUL BBSK (TUR)
16 - BULTOR Daryl - Central - 17/11/95 - MONTPELLIER VOLLEY UC (FRA)
17 - QUESQUE Guillaume - Récep/Attaquant - 29/04/89 - FENERBAHCE SK (TUR)
18 - ROSSARD Thibault - Récep/Attaquant - 28/08/93 - RESOVIA RZESZOW (POL)
20 - ROSSARD Nicolas - Libero - 23/05/90 T.O.A.C. T.U.C. VB (FRA)
21 - CHINENYEZE Barthelemy - Central - 28/02/98 T.O.A.C. T.U.C. VB(FRA)


PALMARES LIGUE MONDIALE


2016 : 3ème
2015 : Vainqueur

2014 : 10ème (finaliste Groupe 2)

2013 : 10ème







             BILLETTERIE 

 
> Accès à la billetterie en ligne

 
> Conditions Générales de Vente


> Offre hébergement + visites + billets de matchs
proposée par l'office de tourisme de Pau