Accueil >>
HOME
Actualités FFVB
Voir tout
12/05/2017
Amical : Les Bleues dominées par les Belges
Pour son premier match de préparation au TQCM qui aura lieu fin mai au Portugal, l’équipe de France féminine s’est inclinée vendredi soir face à la Belgique (1-3) au Phare de Belfort. Les Bleues tenteront de prendre leur revanche samedi au même endroit.
Pour son premier match de la saison internationale, l'équipe de France a été dominée ce vendredi soir, mais nul doute que pour son premier match en tant que sélectionneur, Félix André aura tiré des enseignements de cette rencontre. Les deux derniers sets, au cours desquels il s'est surtout attaché à faire tourner son effectif qui sort d'une première semaine de stage, resteront anecdotiques au regard des deux premiers, pendant lesquels les joueuses tricolores ont montré de bonnes choses, notamment en bloc/attaque.

C’est en alignant un six de départ composé de Laurianne Delabarre, Christina Bauer, Pauline Martin, Lucille Gicquel, Odette Ndoye et Safiatou Zongo que Félix André entame son mandat sur le banc d’une équipe de France qui se détache d’entrée, profitant notamment de deux fautes adverses au service (4-1). Les partenaires de Jasmien Biebauw parviennent à reprendre le score (9-12), puis à le creuser (14-20) face à une réception tricolore en difficulté. Et si les Françaises sauvent trois balles de set à 20-24, le dernier mot revient aux Belges qui empochent cette première manche (23-25).

Changement de décor au deuxième avec des Bleues plus agressives et surtout bien meilleures en défense, à l’image de ce sauvetage au pied « made in Ngapeth » d’Alexandra Rochelle qui leur donne deux points d’avance (10-8), avant un festival signé de la capitaine Christina Bauer qui enchaîne deux blocs et un spike (20-18), imitée en attaque par Odette Ndoye puis Lucille Gicquel qui offrent le set aux filles de Félix André (25-22).

Après la pause, le coach français décide de faire tourner en incorporant Oriane Amalric, Silvana Dascalu, Amandine Giordano et Bruna Pezelj (18 ans, 1ère sélection), mais c’est Lucille Gicquel (18 points au total, à 54% en attaque et 5 blocs) qui se met en évidence en alignant quatre points de rang (dont 3 blocs) pour permettre à la France de passer de 0-3 à 4-3. Les Belges, sous l’impulsion de Kaja Grobelna (19 points) et Britt Herbots (13 points), reprennent cependant les commandes, se détachent (10-16, 15-22) et empochent assez nettement cette troisième manche (17-25).

Félix André continue sa revue d’effectif dans la quatrième en faisant rentrer à la pointe la gauchère Julie Oliveira-Souza qui se distingue par deux bonnes attaques, mais ce sont les Belges qui gardent la main (5-10) grâce notamment aux déviations de la passeurse Jasmien Bielbauw et l’entrée en jeu de Freya Aelbrecht (5-13). En manque logique de repères, les jeunes Bleues subissent l’impact adverse et finissent par s’incliner en quatre manches (16-25). Place à la revanche samedi à 19h30 dans cette belle salle du Phare qui a vibré pour cette jeune équipe de France.

Les réactions:

Félix André (entraîneur de l'équipe de France) : "Ce que je retiens en premier, c'est l'état d'esprit du groupe dans son ensemble, même celles qui n'étaient pas sur la feuille de match, c'est sur ça qu'on va s'appuyer pour tenir nos objectifs. Les deux premier sets ont été intéressants, c'est une bonne base, on met bien en place les choses que nous avions commencé à travailler cette semaine, il y a un peu de fébrilité dans les moments décisifs, c'est à mon avis ce qui nous sépare encore d'une nation comme la Belgique."

Christina Bauer (capitaine de l'équipe de France) :
"On entame bien le match, avec de belles choses sur le bloc/défense, après c'est un groupe entièrement nouveau, il y a des choses à améliorer, nous n'avons pas encore travaillé le service-réception, mais ce que nous allons retenir de ce premier match, c'est que dans l'intention, nous l'avons bien commencé. Il y a eu de belles choses, on sait aussi sur quoi nous allons devoir bosser dans les prochains jours."

Laurianne Delabarre (passeuse de l'équipe de France) : "Il y a plein de choses à retirer de ce premier match : je trouve que nous avons réussi à nous exprimer alors que cela ne fait qu'une petite semaine que nous travaillons ensemble, nous avons peu travaillé sur le service/bloc/défense et j'ai trouvé que ce n'était pas mal. Après, on est en pleine préparation, aussi bien physique que volley, on sent quand même un peu la fatigue à la fin, c'est normal, mais ces matchs amicaux vont nous montrer tout ce qu'on doit travailler."

>>
 statistiques du match