Accueil >>
HOME
Actualités FFVB
Voir tout
08/05/2017
Les Bleu(e)s au travail
C’est parti ! La saison internationale a officiellement démarré pour les équipes de France qui, les filles samedi à Belfort, les garçons lundi à Tours, ont attaqué la préparation de leurs TQCM respectifs.
Equipe de France féminine : ça ouvre à Belfort
Nommé sélectionneur de l’équipe de France sous la supervision d’Emile Rousseaux, directeur du projet féminin Génération 2024, Félix André a vécu son baptême du feu, puisque, aux côtés de Laurent Delacourt qui l’épaulera, il a attaqué samedi son premier stage, réunissant 18 joueuses à Belfort. Belfort où a été officiellement lancé lundi 8 mai le coup d’envoi de la préparation de la saison internationale, en compagnie des élus locaux et des représentants de l'ASMB Volley, le club qui accueille ce premier stage, mais également d’Emile Rousseaux qui a eu son premier entretien avec les joueuses dimanche, et d’Eric Tanguy, Président de la FFVB.
Cette semaine de travail s’annonce d’ores et déjà studieuse, puisque le premier rendez-vous de la saison internationale arrive à grands pas, le Tournoi de qualification au Championnat du monde au Portugal, du 31 mai au 5 juin, avec cinq matchs à venir successivement face au pays-hôte, contre la Slovénie, la Finlande, l’Estonie et l’Allemagne. Seul le premier de cette Poule F sera qualifié pour le Championnat du monde (30 septembre-21 octobre 2018 au Japon), le deuxième disputera un ultime tournoi à six équipes du 22 au 27 août, dont les deux premiers décrocheront leur sésame pour le Japon.
Pour préparer cette échéance et les deux suivantes, la Ligue Européenne en juin et le World Grand Prix en juillet (première participation de la France), les Bleues resteront presque deux semaines à Belfort, avec au programme deux séances quotidiennes en moyenne, entre préparation physique et volley, et deux rencontres amicales face à la Belgique, vendredi (20h30) et samedi (19h30) au Phare. Après deux jours de repos, elles mettront ensuite le cap sur Pau pour un second stage auquel participera dans son intégralité Emile Rousseaux, là encore ponctué de deux matchs, contre l’Espagne, les 27 et 28 mai, avant de s’envoler pour le Portugal.

Equipe de France masculine : préparation commando à Tours

Encore plus que pour les filles, le temps presse pour l’équipe de France masculine, puisque le TQCM masculin a lieu du 24 au 28 mai au Palais des Sports de Gerland, avec cinq matchs en cinq jours face à l’Islande, l’Ukraine, la Turquie, l’Azerbaïdjan et l’Allemagne. Là encore, seul le premier gagne son billet pour le Championnat du monde 2018 en Italie et Bulgarie (10-28 septembre), le deuxième ira disputer en juillet un ultime tournoi dont seul le vainqueur sera qualifié.
Inutile de dire que les Bleus vont avoir peu de temps pour se préparer pour ce rendez-vous capital et que le staff tricolore, autour de Laurent Tillie va vite entrer dans le vif du sujet pour faire en sorte que, entre ceux qui ont terminé leur saison en club il y a deux semaines ou plus, et ceux qui, à l’instar de Jenia Grebennikov (qui débutera le stage vendredi prochain), Antoine Brizard, Barthélémy Chinenyeze, Nicolas Rossard ou Stephen Boyer (arrivés mardi à Tours), étaient encore sur le pont le week-end dernier, arrivent dans un état de forme identique à Lyon.
L’équipe de France a attaqué sa préparation ce lundi 8 mai à Tours (photo ci-dessous), où elle disputera un match amical samedi 13 à Grenon face à la Belgique (19h), elle y restera jusqu’au 20 avant de rejoindre Lyon. Et après le TQCM, elle n'aura pas vraiment le temps de souffler, puisque débutera dès le week-end suivant (2-4 juin) la Ligue Mondiale par un long déplacement à Surgut (Russie), avant une étape française très attendue à Pau (9-11 juin), avec trois matchs face à la Russie, l’Italie et les Etats-Unis.