Accueil >>
HOME
06/04/2017
Le programme des Beach Volley Séries 1
Lancement du Championnat de France Beach Volley Séries 1 à Dijon, à vos calendriers!
Si la saison de Série 1 s’ouvrira fin mai à Dijon, le Championnat de France de beach-volley a déjà débuté puisque depuis plus d’un mois, se disputent dans toute la France des tournois de Série 2 et de Série 3 qui, selon Karim Lévy, chargé de mission Evénementiel professionnel à la FFVB, ont le vent en poupe, tant en termes de quantité que de participants : "De plus en plus de tournois se montent dans ces catégories intermédiaires et on constate que de plus en plus de joueurs s’inscrivent, au point que certains tournois affichent complet. Cette tendance se confirme aussi sur la Coupe de France des clubs que nous avons mise en place l’année dernière, on sent un vrai intérêt pour la compétition, qu’elle soit individuelle ou au niveau des clubs, ce qui entraîne de plus en plus de créations de structures et de terrains."

Preuve de cet engouement à la hausse, Karim Lévy estime à 30% le taux de nouvelles personnes qui participent aux différents tournois de Séries 2 et 3 depuis le coup d’envoi de la saison, avec l’objectif pour certaines paires de marquer des points afin d’entrer directement dans les tournois de Série 1 ou de disputer les qualifications.

De Dijon à Saint-Quay

Ces derniers débuteront par le Boubou Beach Open de Dijon, sur la plage Est du Lac Kir, les 27 et 28 mai, un tournoi uniquement masculin qui marquera le début d’une série de quatre week-ends consécutifs de beach : la semaine suivante, garçons et filles auront rendez-vous sur l’île Charlemagne à Orléans (3-4 juin), les filles iront ensuite à Torcy (10-11 juin) avant le Ré Beach Open à Bois-Plage (double genre) les 17-18 juin. Nouvelle destination les 1er et 2 juillet, avec une escale à Pau, avant un tournoi filles-garçons le week-end suivant au Touquet (8-9 juillet).

"C’est une satisfaction de voir un Série 1 s'installer à Pau. C’est bien d’avoir un tournoi sur la partie «terre» du sud-ouest et nous avons reçu un accueil très favorable de la part de la municipalité qui fait preuve d'un réel dynamisme", poursuit Karim Lévy. Ce dernier se réjouit aussi de la fidélité manifestée depuis maintenant plusieurs années par les organisateurs "historiques" des tournois de Dijon, d’Orléans, de Torcy, de l’île de Ré, du Touquet et de Saint-Quay-Portrieux, qui, comme en 2015, accueillera les finales les 4-5-6 août.

"Leur volonté ne faiblit pas, bien au contraire, ils réitèrent chaque année leur envie d’accueillir un événement majeur de beach, c’est très important pour la pérennité du Championnat de France."
Un Championnat auquel participeront une nouvelle fois les meilleures paires françaises, avec l’objectif de succéder aux champions de France 2016, Maxime Thiercy/Romain Di Giantommaso (déjà sacrés en 2015) chez les garçons, Vendula Haragova/Michaela Formankova chez les filles.