08 JUILLET
AU BOUT DU SUSPENSE
Auteur Hubert Guériau
Menée 2 sets à 1, l'équipe de France a réussi à s'imposer face à l'Espagne ce soir à Sélestat (25-17, 13-25, 23-25, 25-22, 15-7). La France est assurée de la 2ème place dans le Groupe A, derrière la Serbie et devant l'Espagne, qu'elle retrouvera demain (16h) encore à Sélestat.
Retrouvez le live-scoring, les résultats, et les statistiques officielles.

Après deux premiers sets à sens unique, les deux équipes se sont livrées un beau combat. Les Françaises ont su être patientes pour s'imposer au tie-break après avoir manqué l'occasion de mener 2 sets à 1. Car dans ce 3ème set, les filles de Fabrice Vial auront mené 23-21 avant de se faire coiffer sur le fil et de voir les Espagnoles prendre l'avantage (2-1). Le coach des Bleues usa de toutes ses ressources pour faire plier une armada espagnole sacrément accrocheuse. Après que la France eut égalisé pour disputer le tie-break, les Espagnoles, menées 5-0 dans cet ultime set, revinrent une fois encore à la hauteur des Bleues (6-6). Mais la hargne de Hudima, la mécanique insolente de Schleck, les services de Mollinger, les passes ajustées de Ménara, les défenses répétées de Rochelle et les coups de lame de Bauer firent plier les Espagnoles bien emmenées par le duo Collar-Correa placé dans tous les bons coups. Cette Ligue Européenne offre de belles joutes. Même avec une formation remaniée et sous les yeux d'Anna Rybaczewski venue en voisine et de Myriam Kloster qui attend un heureux événement, cette équipe de France a de la gueule. Des vertus aussi : de la hargne, de la qualité technique aussi pour compenser des périodes de flottement à mettre sur le compte de la fatigue et de l'inexpérience à ce niveau. Pour les Universiades puis pour le grand rendez-vous de l'Euro Fabrice Vial et son staff auront des choix à faire : la prestation de ce soir est venu le confirmer. La concurrence a du bon. Vivement demain pour l'ultime duel.

Le match :
L'équipe de France démarre très bien ce 11ème match de la Ligue Européenne. Pauline Soullard et Taina Téré, au bloc et à l'attaque, permettent aux Bleues de mener 10-2. Le coach de l'équipe d'Espagnol, Gido Vermeulen a déjà posé 2 temps-mort. Les Espagnoles sont plus présentes au block et reviennent à trois points (8-11) sur une série de la serveuse espagnole Ana Mirtha Correa. La France atteint le 2ème TMT avec quatre longueurs d'avance (16-12). Une attaque puis un block de la capitaine Christina Bauer permettent aux Bleus de mener 22-16 avant les deux aces de Nassira Camara (24-16). Taina Téré conclue le 1er set (25-17).

Très bon départ des Espagnoles qui mènent 5-0. Fabrice Vial prend un temps mort mais l'Espagne atteint le 1er TMT, 8 à 1. L'Espagne pousse les Tricolores à la faute. C'est exactement l'inverse du 1er set. Veronika Hudima et Félicia Menara effectuent leur entrée. Sur une nouvelle attaque de Correa, l'Espagne compte 11 points d'avance (19-8) puis 12 après une attaque de Delgado. Nassira Camara signe un nouvel ace mais n'empêche pas Collar de terminer le 2ème set (25-13).

Le match est désormais équilibré. L'Espagne remporte un superbe rally pour mener 9-7. Veronika Hudima, avec un ace, met les deux équipes à égalité (10-10). Les Espagnoles servent et défendent bien. Il faut l'agilité et la puissance d'Hélène Schleck, passée à la pointe pour conclure les points. Ce sont les Ibériques qui atteignent le 2ème TMT avec une attaque de Collar (16-15). Une nouvelle attaque de Schleck puis un ace de Ménara permettent aux Bleus de compter deux points d'avance (21-19). Alexandra Rochelle remonte des ballons mais ses coéquipières peinent à conclure : la France mène 23-21 mais c'est l'Espagne qui enlève le 3ème set (25-23) grâce à Correa qui pose le ballon sur une mauvaise réception tricolore.

La France souffre toujours autant en réception et peine à prendre le side-out. Les Françaises mènent 8-6 au 1er TMT puis 14-10 avant de subir une série. Hudima redonne l'avantage (15-14) avant un block de Schleck (16-14). Cette fois-ci les Tricolores vont conserver leur avance et s'imposer dans ce 4ème set avec Christina Bauer par deux fois (21-18 et 22-19) puis une 1ère main de Félicia Ménara (23-20).
Hélène Schleck, encore très en vue ce soir, envoie les deux équipes au tie-break (25-22).

Véronika Hudima a envie de souffler rapidement les bougies de ses 23 ans. Elle inscrit trois points et les Bleues mènent déjà 5-0 dans ce set décisif puis 6-1. L'Espagne aligne une série de 5 points avec Correa au service (6-6). Mais les Françaises, bien soutenu par le public alsacien, aligne encore une série de 5 points (11-6). Julie Mollinger, par deux fois, puis Christina Bauer, offrent la victoire à la France par 15 à 7.

VOLLEYEUSES - BACHELIÈRES

Au lendemain des résultats de l'examen scolaire le plus célèbre, Olivier Lardier, le manager de l'équipe de France féminine, décline le  palmarès : celui du Baccalauréat des jeunes filles des équipes de France. Les six joueuses concernées par l'examen fatidique ont toutes été reçues, sans avoir recours aux rattrapages. Et l'IFVB de Toulouse a de quoi se réjouir : Marion Gauthier-Rat et Tiphaine Sevin ont obtenu le Bac mention Très Bien. Clémentine Druenne, mention Bien et Tiphiane Leguiader, mention Assez Bien, complètent ce brillant
palmarès. Maéva Orlé et Hana Kasic, sorties l’an passé de l'IFVB pour débuter leur carrière professionnelle au Cannet-Rocheville, sont aussi reçues. Avec l'aide d'une enseignante dédiée, elles ont réussi à mener de front les deux activités.Quant à Veronika Hudima, si elle a obtenu son Bac il y a 4 ans déjà, elle a aussi le sourire : elle fête aujourd'hui ses 23 ans.

Déclarations :
Fabrice Vial (entraîneur) :
Après le 1er set facilement remporté, on s'est un peu fait corriger au 2ème set. Ensuite on s'est imposé au mental. On est en selle depuis le 14 mai et cela devient long pour tout le monde. Il a fallu que les filles trouvent des ressources pour chercher la victoire. Je félicite les joueuses car l'Espagne était vraiment bien en place et par moment on se demandait comment mettre la balle par terre. Les filles se sont battues sur tous les ballons et ça a payé. Je tire un grand coup de chapeau à Hélène Schleck qui a réalisé un match exceptionnel.

Hélène Schleck : On voit que l'on approche de la fin de la compétition, il y a de la fatigue et moins de densité physique. Mais le principal était de l'emporter. Comme face à la Grèce où on avait été en difficulté, on a su trouver les solutions et jouer en équipe pour s'imposer. Le staff me ménage des plages de repos et je suis un peu privilégiée. C'est aussi grâce aux filles que je peux évoluer à ce niveau là. J'espère que cela continuera demain.

Statistiques :
A Sélestat : France - Espagne : 3-2 (25-17, 13-25, 23-25, 25-22, 15-7)

800 spectateurs
Arbitres : Olga Zahharova (Rus) et Magnus Hagström (Swe)
Durée 02h07 : 1er set (24') - 2ème set (22’) - 3ème set (31') - 4ème set (30') - 5ème set (14')

Six de base :
France : Soullard - Téré - Bauer (c) - Schleck - Tuifua - Rochelle (L) - Camara puis Hudima, Ménara, Orlé, Mollinger,
Dascalu
Espagne : Collar - Correa - Fernandez (c) - Castano Sarrias (L) - Rivero - Delgado puis Segura

L'équipe de France : 12 joueuses
Passeuses : Felicia Ménara (n°19, 12 sél* - Venelles), Leila Tuifua (n°22, 3 sél - Istres)
Libéro : Alexandra Rochelle (n°18, 25 sél - Evreux)
Centrales : Christina Bauer (n°4, 67 sél - Busto Arsizio - Ita) - Pauline Soullard (n°1, - 64 sél, Beziers) - Maéva Orlé (n°10, 25 sél - Le Cannet)
Réceptionneuses-attaquantes : Julie Mollinger (n°15, 13 sél - Evreux) - Taina Téré (n°3, 13 sél - Evreux) - Veronika Hudima (n°2, 23 sél - Rumia – Pol) - Hélène Schleck (n°16, 63 sél - Evreux)
Pointues : Nassira Camara (n°24, 34 sél - Karsiyaka – Tur) et Alexandra Dascalu (n°17, 14 sél - Nantes)
*Sélections : compris le match de ce vendredi

L'équipe d'Espagne : 12 joueuses
1/ Gomez Rocio 5/ Collar Milagros 6/ Correa Ana Mirtha 7/ Fernandez Amaranta (c) 9/ Aranda Munoz Patricia 10/ Castano Sarrias Diana (L) 12/ Hernandez Padilla Sara 14/ Rivero Jessica 15/ Delgado Mireya 16/ Segura Maria 17/ Paraja Ramos Lucia 18/ Sanchez Alba M
Entraîneur : Gido Vermeulen

Le staff :

Team manager : Olivier Lardier - Entraîneur : Fabrice Vial - Entraîneur-adjoint : Laurent Laval - Kinésithérapeute : Sandra Deboosere - Médecin : Francis Genson - Préparateur physique : Julien Thollet - Statisticien : Thibault Gosselin - Attaché de presse : Hubert Guériau

Résultats - classement :

Résultats week-end 1 :
27 mai : Espagne - France : 3-1 (17-25, 25-20, 25-23 25-18)
Serbie - Grèce 3-0 (25-11, 25-14, 25-15)
28 mai : Espagne - France : 0-3 (23-25, 19-25, 18-25)
Serbie - Grèce : 3-0 (25-14, 25-21, 25-22)

Résultats week-end 2 :
03 juin à Mulhouse : France - Grèce : 3-0 (25-15, 25-10, 25-22)
Espagne - Serbie : 0-3 (22-35, 18-25, 24-26)
04 juin à Mulhouse : France - Grèce : 3-0 (28-26, 25-21, 25-15)
Espagne - Serbie : 0-3 (17-25 20-25 17-25)

Résultats Week-end 3 :
11 juin à Subotica : Serbie - France : 3-2 (25-13, 19-25, 19-25, 25-22, 17-15)
Grèce - Espagne : 3-2 (25-20, 20-25, 25-7, 22-25, 15-12)
12 juin à Subotica : Serbie - France : 3-0 (25-16, 25-16, 25-17)
Grèce - Espagne : 1-3 (21-25, 21-25, 25-22, 18-25)

Résultats Week-end 4 :
17 juin à Saint-Dié-des-Vosges : France - Serbie : 0-3 (21-25, 21-25, 18-25)
Espagne - Grèce : 3-0 (26-24, 25-18 25-11)
18 juin à Saint-Dié des Vosges : France - Serbie : 1-3 (18-25, 25-23, 21-25, 24-26)
Espagne - Grèce : 3-0 (25-21, 26-24, 25-10)

Résultats Week-end 5 :
25 juin : Grèce - France : 1-3 (18-25, 25-22, 21-25, 17-25)
Serbie - Espagne : 3-1 (25-14, 21-25, 25-9, 25-10)
26 juin : Grèce - France : 1-3 (20-25, 25-17, 17-25, 23-25)
Serbie - Espagne : 3-0 (25-17, 25-21, 25-22)

Week-end 6 :
08 juillet à Sélestat : France - Espagne : 3-2 (25-17, 13-25, 23-25, 25-22, 15-7)
Samedi 09 juillet à 18h00 à Sélestat : France - Espagne et : Grèce - Serbie (16h30)
Dimanche 10 juillet : Grèce - Serbie (16h30)

Classement : 1/ Serbie 29 pts (10m) 2/ France 18 pts (11m) 3/ Espagne 14 pts (11m) 4/ Grèce 2 pts (10m)