11 JUILLET
FABRICE VIAL : "LA LIGUE EUROPÉENNE EST UNE COMPÉTITION INDISPENSABLE"
Auteur Hubert Guériau
Le coach de l'équipe de France féminine tire un bilan positif de la Ligue Européenne conclue par un joli et efficace succès sur l'Espagne (3-0 à Sélestat). Désormais, Fabrice Vial se projette vers le Championnat d'Europe (Serbie-Italie du 23 septembre au 02 octobre).
Fabrice, quel bilan tirez-vous de cette Ligue Européenne 2011 ?
Je regrette de ne pas avoir pris un match sur la Serbie car à deux reprises on est passés tout près de gagner. On le fera au championnat d'Europe. Sinon, c'est vraiment positif car l'équipe a su, par exemple, se relever des quatre défaites consécutives sur la Serbie. Les cadres ont su le faire et les jeunes aussi, c'est un enseignement positif. Cette compétition est indispensable à la bonne marche de l'équipe et j'ai dans l'idée, d'ici à deux ans d'accrocher un Final Four, pour se qualifier au Grand Prix.

Vous avez procédé à une large revue d'effectif lors de cette Ligue Européenne. Alors, combien de joueuses allez-vous prendre : 12 ou 14 ?
Avec le staff, nous sommes en train de réfléchir. Je vais certainement prendre 14 joueuses pour l'Euro. C'est difficile à gérer car, pour chaque match, il faut mettre systématiquement deux joueuses dehors. En même temps, le groupe prend de l'ampleur et j'ai envie d'emmener les filles qui ont la volonté d'y aller : le dernier match face à l'Espagne me démontre qu'elles sont plus nombreuses que 14 à postuler.

Avoir le choix c'est en même temps une situation appréciable pour un sélectionneur ?

Les choix seront draconiens mais c'est le haut niveau qui veut cela. C'est une situation nouvelle pour les joueuses et pour moi. Je sais que j'aurai des choix à faire et cela va créer des frustrations. Il est certain que certaines filles qui seront peut-être les 15 et 16ème du groupe devront accepter la décision tout en restant disponibles. Il faudra leur dire que le groupe compte aussi sur elles. Les Françaises ne sont pas habituées à cela. Il faut qu'elles apprennent à accepter cette nouvelle donne et à se battre pour être la meilleure possible. Une sélection ne s'octroie pas, elle se gagne sur le terrain.

Quid de la reprise ?
Après les vacances, on ne repartira pas de zéro. Il faudra s'inscrire rapidement dans la dynamique positive. Il y aura deux groupes qui travailleront en août (NDLR : voir le programme ci-dessous). Les cadres, une dizaine de joueuses, reprendront le 10 août pendant que je serai en Chine pour les Universiades avec les autres filles. C'est autour du 27-28 août qu'un groupe sera choisi. Puis, je compterai sur les tournois de Constanta et de Nancy pour affiner la sélection.

Un mot sur vos adversaires à l'Euro ?
D'abord j'estime que dans une compétition comme celle-là, il faudra avoir la capacité de se remobiliser si par exemple la Serbie venait à nous battre d'entrée. Car derrière il y aura l'Allemagne et surtout l'Ukraine. Je le dis : je me fais fort d'accrocher la Serbie ou l'Allemagne pour terminer 2ème de cette poule. Je ne prends pas du tout l'Ukraine à la rigolade mais bien sûr il faudra la battre. Avec les filles, nous avons des objectifs ambitieux.
 
Le programme des Bleues
Mobilisée depuis le 14 mai (Tournoi de France et Ligue Européenne), l'équipe de France bénéficie de trois semaines de vacances avant de préparer deux prochains rendez-vous : les Universiades en Chine et l'Euro en Serbie - Italie. Le staff des Bleues va donc se scinder au moment de la reprise le 03 août pour préparer les deux compétitions. 14 joueuses seront appelées (annonce mi-juillet) pour l'épreuve dédiée aux étudiantes tandis que les taulières effectueront un gros travail physique à partir du 10 août. Le 28 août, Fabrice Vial annoncera la liste des 14 joueuses qui prépareront l'Euro.

- 3 août : stage à Boulouris de préparation aux Universiades à Shenzhen (avec Fabrice Vial et Laurent Laval)
- 9 août : départ pour la Chine avec 12 joueuses (avec Fabrice Vial et Laurent Laval)
- 10 août : reprise à Boulouris préparation physique (avec Julien
Thollet, Olivier Lardier et Thibault Gosselin)
- 10 au 23 août : Universiades à Shenzhen (Chine)
- 28 août au 06 septembre : stage à Boulouris
- 07 au 11 septembre : Tournoi en Roumanie
- 15 au 22 septembre : stage à Nancy
- 16 au 18 septembre : tournoi de préparation à Nancy (avec la Roumanie, la Bulgarie et Israël)
- 22 septembre : départ pour le Championnat d'Europe en Serbie - Italie
- 23 septembre au 02 octobre : Championnat d’Europe en Serbie - Italie
- 24 septembre : France - Serbie
- 25 septembre : France - Allemagne
- 26 septembre : France - Ukraine