09 JUILLET
QUEL FINISH !
Auteur Hubert Guériau
L'équipe de France féminine a terminé positivement sa campagne 2011 en Ligue Européenne. Derrière une équipe serbe intouchable, les Bleues ont su mettre à distance l'Espagne (victoire ce soir à Sélestat par 3 à 0 : 25-21, 25-21, 25-20) et la Grèce. Le Final Four se disputera les 15 et 16 juillet à Istanbul avec la Turquie, la Serbie, la Bulgarie et la République tchèque.

Retrouvez le live-scoring, les résultats, et les statistiques officielles.

 

Versée dans la poule de la Serbie, double tenant du titre, l'équipe de France savait la qualification pour le Final Four difficile à atteindre. Mettre derrière la Grèce et surtout l'Espagne constitue une satisfaction.
A Sélestat, l'équipe de France a ses repères : après le succès 3-0 sur la Finlande l'été dernier (qualification pour l'Euro), elle s'est imposée deux fois sur l'Espagne. La campagne européenne des Bleues s'est donc terminée sur une note positive : une victoire 3-0 rondement menée sur une Espagne qui lui avait donné du fil à retordre hier soir. Justement, les Tricolores n'ont pas perdu le fil cet après-midi : trois sets bien maîtrisés avec une Veronika Hudima impeccable dans sa mission, être efficace et préserver Hélène Schleck si précieuse hier.


Efficaces au service (8 aces dont 4 pour Nassira Camara), les filles de Fabrice Vial ont bien défendu ce soir face aux Ibériques. Aussi, elles ont su mettre fin à des séries qui avaient bien failli leur coûter le match hier. De l'application, de l'enthousiasme, de la volonté, la jeune escouade tricolore rend optimiste les supporters du volley féminin. Forcément, le sélectionneur des Bleues dessine déjà les contours de son équipe pour l'Euro avec plusieurs options qui rendent son choix délicat entre une petite vingtaine de postulantes. Pour Fabrice Vial et ses collègues du staff, l'Euro est dans toutes les têtes.

Le match :

Deux aces consécutifs et une attaque de Camara permettent aux Bleus de mener 8-4 au 1er TMT. Une bonne série de services de Delgado puis une attaque de Gomez ; les deux équipes sont à égalité (11-11). Taina Téré inscrit ses deux premières attaques, les Tricolores mènent ainsi 16-13. Après un 3ème ace de Camara, Bauer plante deux attaques et porte le total à +5 (19-14). L'équipe de France conserve le même rythme avec la percussion d'Hudima. Une faute de service de Collar permet aux Françaises d'empocher le 1er set : 25-21.

L'équipe espagnole repart mieux (4-2) mais Camara sévit encore au service avec d'abord un ace puis une série qui fait briller les joueuses de l'équipe de France : Bauer-Téré-Hudima-Ménara marquent (8-4). L'écart est maintenu au 2ème TMT (16-12) : les Françaises continuent à bien servir et commettent peu de fautes. Les Espagnols comblent leur retard à l'entrée du money-time (21-20) mais sous l'impulsion de Hudima, les Bleues concluent le 2ème set 25-21.

Menée deux sets à 0, l'Espagne se doit de réagir : elle atteint le 1er TMT avec un point d'avance (8-7) grâce à une attaque de Rivero. C'est l'équipe de France qui mène au 2ème TMT (16-15) après une attaque manquée de Collar. Pauline Soullard (18-15 puis 21-18) donne trois points d'avance en exploitant des mauvaises réceptions espagnoles. Julie Mollinger sert un ace (22-18) et sort une grosse défense aussitôt exploitée par Téré (24-19). C'est Rivero, sur une faute de service, qui offre la victoire à la France.


Déclarations :
Fabrice Vial (entraîneur) :
la nuit passée on a revu le match et on a préparé notre plan jeu par rapport à ce qu’on avait mal fait hier. Je suis satisfait car nous avons bien servi et corrigé notre bloc-défensif. On a bien défendu et au lieu de vaciller sur les fins de set, on les a terminés.L'idée était de préserver Hélène en vue du prochain Euro. Hier elle a fait un gros match et elle a fini la soirée chez la kiné. Si toutefois j'avais eu besoin, je n'aurais pas hésité à la faire rentrer. Sans Hélène et sans d'autres cadres, c'est plutôt une bonne opération ce soir. Je vais certainement prendre 14 joueuses pour l'Euro, la décision sera prise autour du 27-28 août. Le groupe prend de l'ampleur et j'ai envie d'emmener les filles qui ont envie d'y aller : le match de ce soir me démontre qu'elles sont plus nombreuses que 14.
Si on fait un bilan de cette Ligue Européenne, je regrette de ne pas avoir pris un match sur la Serbie car deux fois on est passés tout près de gagner. On le fera au championnat d'Europe. Sinon, c'est vraiment positif car l'équipe a su, par exemple, se relever des quatre défaites consécutives sur la Serbie. Les cadres ont su le faire et les jeunes aussi, c'est un enseignement positif. Cette compétition est indispensable à la bonne marche de l'équipe et j'ai dans l'idée d'ici à deux ans d'accrocher un Final Four pour accrocher uen qualification au Grand Prix.

Christina Bauer (capitaine) :
On peut être entièrement satisfaites de ce que l'on a réalisé dans cette Ligue Européenne avec notamment avec cette victoire ce soir acquise par 3 sets à 0. Nous avons beaucoup mieux tenu le bloc-service-défense. Globalement nous avons été plus performantes. Nous avons mieux servi dans les moments importants et su mettre l'agressivité qu'il fallait.

Taina Téré :
On est contentes d'avoir gagné les deux matches ici. C'est satisfaisant d'avoir terminé 2ème de notre poule. On s'est donné à fond dans cette épreuve et nous avons le regret de ne pas avoir accroché la Serbie. On va continuer à progresser.

Statistiques :
A Sélestat : France - Espagne : 3-0 (25-21, 25-21, 25-20)


675 spectateurs
Arbitres : Magnus Hagström (Swe) et Olga Zahharova (Rus)
Durée 02h07 : 1er set (25') - 2ème set (27’) - 3ème set (25')

Six de base :

France : Soullard - Hudima - Téré - Bauer (c) - Ménara - Rochelle (L) - Camara puis Mollinger, Orlé
Espagne : Gomez - Collar - Fernandez (c) - Aranda-Munoz - Castano Sarrias (L) - Delgado - Paraja Ramos puis
Sanchez, Correa

Le programme des Bleues

Mobilisée depuis le 14 mai (Tournoi de France et Ligue Européenne), l'équipe de France bénéficie de trois semaines de vacances avant de préparer deux prochains rendez-vous : les Universiades en Chine et l'Euro en Serbie - Italie. Le staff des Bleues va donc se scinder au moment de la reprise le 03 août pour préparer les deux compétitions. 14 joueuses seront appelées (annonce mi-juillet) pour l'épreuve dédiée aux étudiantes tandis que les taulières effectueront un gros travail physique à partir du 10 août. Le 28 août, Fabrice Vial annoncera la liste des 14 joueuses qui prépareront l'Euro.

- 3 août : stage à Boulouris de préparation aux Universiades à Shenzhen (avec Fabrice Vial et Laurent Laval)
- 9 août : départ pour la Chine avec 12 joueuses (avec Fabrice Vial et Laurent Laval)
- 10 août : reprise à Boulouris préparation physique (avec Julien
Thollet, Olivier Lardier et Thibault Gosselin)
- 10 au 23 août : Universiades à Shenzhen (Chine)
- 28 août au 06 septembre : stage à Boulouris
- 07 au 11 septembre : Tournoi en Roumanie
- 15 au 22 septembre : stage à Nancy
- 16 au 18 septembre : tournoi de préparation à Nancy (avec la Roumanie, la Bulgarie et Israël)
- 22 septembre : départ pour le Championnat d'Europe en Serbie
- 23 septembre au 02 octobre : Championnat d’Europe en Serbie - Italie
- 24 septembre : France - Serbie
- 25 septembre : France - Allemagne
- 26 septembre : France - Ukraine

L'équipe de France : 12 joueuses

Passeuses : Felicia Ménara (n°19, 13 sél* - Venelles), Leila Tuifua (n°22, 4 sél - Istres)
Libéro : Alexandra Rochelle (n°18, 26 sél - Evreux)
Centrales : Christina Bauer (n°4, 68 sél - Busto Arsizio - Ita) - Pauline Soullard (n°1, 65 sél - Beziers) - Maéva Orlé (n°10, 26 sél - Le Cannet)
Réceptionneuses-attaquantes : Julie Mollinger (n°15, 14 sél - Evreux) - Taina Téré (n°3, 14 sél - Evreux) - Veronika Hudima (n°2, 24 sél - Rumia
– Pol) - Hélène Schleck (n°16, 64 sél - Evreux)
Pointues : Nassira Camara (n°24, 35 sél - Karsiyaka – Tur) et Alexandra Dascalu (n°17, 15 sél - Nantes)
*Sélections : compris le match de ce samedi

L'équipe d'Espagne : 12 joueuses

1/ Gomez Rocio 5/ Collar Milagros 6/ Correa Ana Mirtha 7/ Fernandez Amaranta (c) 9/ Aranda Munoz Patricia 10/ Castano Sarrias Diana (L)
12/ Hernandez Padilla Sara 14/ Rivero Jessica 15/ Delgado Mireya 16/ Segura Maria 17/ Paraja Ramos Lucia 18/ Sanchez Alba

Entraîneur : Gido Vermeulen

Le staff :

Team manager : Olivier Lardier - Entraîneur : Fabrice Vial - Entraîneur-adjoint : Laurent Laval - Kinésithérapeute : Sandra Deboosere - Médecin : Francis Genson - Préparateur physique : Julien Thollet - Statisticien : Thibault Gosselin - Attaché de presse : Hubert Guériau

Résultats - classement :
Classement : 1/ Serbie 32 pts (11m) 2/ France 21 pts (12m) 3/ Espagne 14 pts (12m) 4/ Grèce 2 pts (11m)

Résultats week-end 1 :
27 mai : Espagne - France : 3-1 (17-25, 25-20, 25-23 25-18)
Serbie - Grèce 3-0 (25-11, 25-14, 25-15)
28 mai : Espagne - France : 0-3 (23-25, 19-25, 18-25)
Serbie - Grèce : 3-0 (25-14, 25-21, 25-22)

Résultats week-end 2 :
03 juin à Mulhouse : France - Grèce : 3-0 (25-15, 25-10, 25-22)
Espagne - Serbie : 0-3 (22-35, 18-25, 24-26)
04 juin à Mulhouse : France - Grèce : 3-0 (28-26, 25-21, 25-15)
Espagne - Serbie : 0-3 (17-25 20-25 17-25)

Résultats Week-end 3 :
11 juin à Subotica : Serbie - France : 3-2 (25-13, 19-25, 19-25, 25-22, 17-15)
Grèce - Espagne : 3-2 (25-20, 20-25, 25-7, 22-25, 15-12)
12 juin à Subotica : Serbie - France : 3-0 (25-16, 25-16, 25-17)
Grèce - Espagne : 1-3 (21-25, 21-25, 25-22, 18-25)

Résultats Week-end 4 :
17 juin à Saint-Dié-des-Vosges : France - Serbie : 0-3 (21-25, 21-25, 18-25)
Espagne - Grèce : 3-0 (26-24, 25-18 25-11)
18 juin à Saint-Dié des Vosges : France - Serbie : 1-3 (18-25, 25-23, 21-25, 24-26)
Espagne - Grèce : 3-0 (25-21, 26-24, 25-10)

Résultats Week-end 5 :
25 juin : Grèce - France : 1-3 (18-25, 25-22, 21-25, 17-25)
Serbie - Espagne : 3-1 (25-14, 21-25, 25-9, 25-10)
26 juin : Grèce - France : 1-3 (20-25, 25-17, 17-25, 23-25)
Serbie - Espagne : 3-0 (25-17, 25-21, 25-22)

Week-end 6 :
08 juillet à Sélestat : France - Espagne : 3-2 (25-17, 13-25, 23-25, 25-22, 15-7)
09 juillet à Sélestat : France - Espagne : 3-0 (25-21, 25-21, 25-20)
Grèce - Serbie : 0-3 (11-25, 16-25, 22-25)
Dimanche 10 juillet : Grèce - Serbie (16h30)