26 JUIN
CUBA DÉCIDÉMENT TROP FORTE
Auteur Hubert Guériau
Le 4ème France - Cuba a une fois encore tourné à l'avantage des Antillais vainqueurs ce soir à Montbéliard. Une victoire 3 sets à 1 (21-25, 25-20, 25-25, 25-23) qui les qualifie pour la phase finale de cette Ligue Mondiale 2011.
Retrouvez le live-scoring, les résultats, et les statistiques officielles.

Antonin Rouzier disputait son 100ème match avec le maillot tricolore. Ses 26 points ce soir ont juste permis à l'équipe de France d'éviter une défaite plus cuisante, pas de fêter ce joli chiffre. Un total dans la moyenne de ses dernières sorties qui confirment son niveau international et son nouveau statut : leader sur le terrain. On l'a vu réunir ses coéquipiers à la fin d'un 3ème set où l'équipe de France est apparue perdue et désemparée. Le pointu inscrira encore dix points dans ce 4ème set mais ce sont les Cubains qui conclueront cette partie où les Bleus auront mené 1 set à 0 et puis plus rien avant le sursaut du 4ème set où ils encaisseront encore une série au pire moment, à l'entrée dans le money-time.

A Toulouse et à Paris, ils avaient su faire douter Leon et sa bande. Malgré le soutien du public de l'Axone (4 900 Spectateurs), les Français n'auront pas réussi à battre au moins une fois les vice-champions du monde. Malgré un timide Leon ce soir (17 points), ce sont bien les Antillais qui ont dominé le match et seront des prétendants sérieux au podium lors du Final 8 de Pologne où ils partiront avec l'Italie. Les Bleus devront se rassurer face à la Corée-du-Sud au risque de vivre une préparation pour l'Euro de septembre tumultueuse.

Après 10 matches, les Français ne comptent qu'une seule victoire et cinq points qui rendent presque obligatoire de battre la Corée-du-Sud mercredi à Pau et vendredi à Boulazac.

Les joueurs de l'équipe de France rallieront dès demain Pau et nul doute que pendant les longues joueurs de cette diagonale dans l'hexagone, ils auront besoin de se parler, de se rassembler, pour afficher un visage plus séduisant et conquérant.

Le match :
Dans une Axone quasiment remplie à ras bord, l'équipe de France qui débute est à l'identique de celle alignée vendredi à Paris-Bercy. Les Cubains atteignent le 1er TMT avec deux points d'avance (8-6) et creusent ensuite un écart de trois points (10-7). Deux attaques consécutives d'Antonin Rouzier puis une pipe de Gérald Hardy-Dessources permettent de recoller à 12-12 (puis 15-15). Les Français passent devant et alignent une série de 4 points. L'écart est réalisé et le 1er set est conclu par une attaque de Maréchal.

Comme au 1er set, ce sont les Cubains qui prennent un meilleur départ (8-6) mais cette fois ils ne seront pas rejoints par les Français. Un block de Camejo et les Cubains mènent 16-11. Un écart que les Français ne pourront pas combler à cause d'un nombre accru de fautes. Un service manqué de Nicolas Maréchal offre le 2ème set aux Antillais (20-25).

Bell et Leon continuent à mettre la pression sur le bloc-défensif français. Les Cubains déroulent et prennent le large rapidement (8-4 puis 12-6) pour compter 6 points d'avance au 2ème TMT (16-10). Les Bleus commettent des fautes ou sont contrés : Cuba remporte facilement le 3ème set 25-15 sur une attaque de Bell consécutive à une mauvaise réception d'un service de Leon.

Antonin Rouzier a réuni les joueurs dès la fin du 3ème set : il sonne la charge à l'entame de ce 4ème set. Le pointu des Bleus inscrit son premier ace du match. Samuele Tuia et Julien Lyneel permettent aux Bleus de mener 16-13. Antonin Rouzier transforme en or tous ses ballons mais c'est insuffisant. Irrémédiablement les Cubains défendent, s'accrochent et égalisent (21-21). Une attaque de Vadeleux relance les Tricolores (23-23) avant que Cepeda et Camejo scellent l'issue de ce 4ème France - Cuba (25-23).

Déclarations
Philippe Blain (entraîneur) :
C'est une déception. On fait 2 sets qui correspondent au niveau de jeu qu'on peut attendre. Le reste est à oublier avec beaucoup de fautes et pas de caractère. Nous sommes l'équipe qui fait des cadeaux. Offensivement, dans le 1er et le 4ème set, c'était correct mais le reste du temps l'équipe a douté en commettant beaucoup de fautes. Antonin Rouzier a fait le boulot. Les matches sur la Corée-du Sud sont loin d'être faciles surtout si on fait preuve d'aussi peu de caractère pour aller chercher des matches cruciaux. Des matches difficiles on va en avoir dans les 13 mois qui viennent et si on ne répond pas mentalement, on se fera marcher dessus. Seul le travail et une bonne prise de conscience peuvent changer les choses.

Antonin Rouzier : On a très bien commencé ce match avec de l'explosivité et de la vie sur le terrain. Ensuite les Cubains ont pris le dessus physiquement mais on n'a pas su répondre. C 'est encore de la tristesse car on prend des séries. On va mettre ça sur le compte de la jeunesse mais à 2 mois et demi de l'Euro, il va falloir s'y mettre. En face c'est Cuba, ils sont plus forts. A titre personnel, j'estime que c'est mon boulot de mettre des points et je n'en veux pas à mes coéquipiers qui ont baissé de pied ce soir. C'est ma pire Ligue mondiale mais jusque là le groupe vit bien ensemble et je continue à croire en le potentiel de cette équipe.Leader ce n'est pas ma nature mais on m'a demandé de la combattre. J'essaie de le faire, de pousser les autres et de tout faire pour que chacun donne son maximum.

Nicolas Maréchal (capitaine) : Nous attendions beaucoup de ce match ici. On commence bien mais après, notamment au 3ème set, on n'a pas été dedans hormis Antonin Rouzier qui nous a tenu. Au 4ème set, on revient bien mais on perd encore chez nous. On va essayer de battre la Corée-du-Sud deux fois. J'ai un sentiment de colère concernant ma prestation. On va avoir du mal à dormir ce soir.

Statistiques
Résultats : France - Cuba : 1-3 (25-21, 20-25, 15-25, 23-25)


4 900 spectateurs
Arbitres : S. Lungu (Rou) et A. Tano (Jpn)

Durée 01h44 : 1er set (25') - 2ème set (27’) - 3ème set (24') - 4ème set (28')

Six de base :
France : Rouzier - Vadeleux - Marechal (c) - Toniutti - Hardy-Dessources - Tuia - Grebennikov (libéro) - puis Lyneel,
Moreau, Pujol
Cuba : Leon (c) - Guttierez (L) - Camejo - Bell - Mesa - Diaz - Hernandez puis Cepeda, Macias, Perdomo

La sélection française
Passeurs :
Pierre Pujol, 26 ans - 161 sélections (Trevise / Ita)
Benjamin Toniutti, 21 ans - 36 sél (Sète)
Libéros :
Jenia Grebennikov, 20 ans - 10 sél (Rennes)
Jean-François Exiga, 29 ans - 94 sél (Monza / Ita)
Centraux :
Gérald Hardy-Dessources, 28 ans - 102 sél (Cannes)
Jean-Philippe Sol, 25 ans - 58 sél (Poitiers)
Romain Vadeleux, 28 ans - 103 sél (Macerata / Ita)
Réceptionneurs-attaquants :
Julien Lyneel, 21 ans - 10 sél (Montpellier)
Samuele Tuia, 24 ans - 43 sél (Olsztyn / Pol)
Nicolas Maréchal, 24 ans - 59 sél (Poitiers) - capitaine
Guillaume Quesque, 22 ans - 2 sél (Montpellier)
Pointus :
Antonin Rouzier, 24 ans - 98 sél (Poitiers)
Marien Moreau, 27 ans - 49 sél (Cannes)
Mory Sidibe, 23 ans - 4 sél (Noliko Maaseik / Bel)


Le staff :
Team manager : Gérard Castan - Entraîneur : Philippe Blain - Entraîneurs-adjoints : Jocelyn Trillon - Frédéric Trouvé - Kinésithérapeute : Jean-Paul Andréa - Médecin : Jacques Blanc - Préparateur physique : Jean Sengès - Statisticien : Mickaël Parchemin - Attaché de Presse : Hubert Guériau
 

La sélection cubaine
1/ Leon Venero Wilfredo (capitaine) 2/ Estrada Jova Lian Sem 4/ Perdomo Naranjo Yassel 5/ Macias Infante Leandro  6/ Gutierrez Torres Keibir (libéro) 7/ Camejo Durruty Osmany Roberto 8/ Cepeda Abreu Rolando  9/ Osoria Rodriguez Livan 10/ Hernandez Martinez Denny De Jesus  12/ Bell Cisnero Henry 15/ Albo Miranda Dariel 17/ Guillen Gato Yosnier (libéro) 18/ Diaz Carmenate Yoandri  19/ Hernandez Ramos Fernando - Coach : Samuels Blackwood Gl Assistant : Valdes Pedro Idalber

Résultats et classement :
Résultats week-end 1 :
27 mai à Lyon : France - Italie : 0-3 (14-25, 20-25, 12-25)
Corée du Sud - Cuba : 3-0 (25-20, 29-27, 25-18)
29 mai à Chambéry : France – Italie : 0-3 (15-25, 23,25 25-27)
Corée du Sud - Cuba : 1-3 (25-21, 23-25, 18-25, 18-25)

Résultats week-end 2 :
Samedi 04 juin à Suwon : Corée du Sud - France : 3-1 (25-21, 24-26, 25-20, 25-16)
Italie - Cuba : 3-0 (25-19, 25-21, 27-25)
Dimanche 05 juin à Suwon : Corée-du-sud - France : 3-1 (27-25, 19-25, 25-23, 25-16)
Italie - Cuba : 3-2 (25-14, 23-25, 25-17, 22-25, 18-16)

Résultats week-end 3 :
Jeudi 09 juin à Tours : France - Cuba : 1-3 (27-29, 27-25, 23-25, 31-33)
Corée-du-Sud - Italie : 1-3 (25-23, 19-25, 20-25, 21-25)
Samedi 11 juin à Toulouse : France - Cuba : 2-3 (25-23, 21-25, 25-22, 22-25, 9-15)
Corée-du-sud - Italie : 2-3 (15-25, 22-25, 25-21, 25-22, 10-15)

Résultats week-end 4 :
Vendredi 17 juin à Messine : Italie - France : 1-3 (25-21, 30-32, 23-25, 23-25)
18 juin : Corée-du-Sud - Cuba : 0-3 (20-25, 22-25, 20-25)
Samedi 18 juin à Catane : Italie - France : 3-1 (25-20, 18-25, 25-22, 25-17)
19 juin : Corée-du-Sud - Cuba : 0-3 (23-25, 13-25, 18-25)

Résultats week-end 5 :
Vendredi 24 juin à Paris : France - Cuba : 2-3 (25-21, 22-25, 25-21, 22-25, 12-15)
24 juin : Italie - Corée-du-Sud 3-0 (25-18, 25-21, 25- 20)
Dimanche 26 juin à Montbéliard : France - Cuba : 1-3 (25-21, 20-25, 15-25, 23-25)
26 juin : Italie - Corée-du-Sud : 3-0 (25-15, 25-13, 25-21)

Classement : 1/ Italie 25 pts (10m) 2/ Cuba 20 pts (10m) 3) Corée du Sud 10 pts (10m) 4/ France 5 pts (10m)

Programme :
Week-end 6
Mercredi 29 juin à 20h00 - Pau : France - Corée du Sud (Palais des Sports)
Vendredi 1er juillet à 20h30 - Boulazac : France - Corée du Sud (Le Palio)

Toutes les rencontres sont diffusées sur Sport +, avec les commentaires de Nicolas Baillou et Gérard Castan